vendredi 17 décembre 2010

Initiation Feng Shui à Boulogne-Billancourt

Mes prochaines initiations au Feng Shui auront lieu samedi 5 février 2011.
Vous apprendrez à harmoniser vos intérieurs pour une meilleure qualité de vie et serez accueilli(e)s dans un espace convivial et chaleureux, déjà harmonisé par mes soins.
Lieu : L'espace du Calme - 9 boulevard Jean Jaurès, métro ligne 10 (Gare d’Austerlitz/Pont de St Cloud), station Boulogne-Jean Jaurès.
Deux sessions au choix :
de 10 heures à 13 heures ou
de 15 heures à 18 heures.
La pré-réservation par téléphone ou par mail est obligatoire car les places sont limitées et peu nombreuses pour apprendre et échanger dans d'excellentes conditions.
Coût : 45 euros.
Pré-réservation au 06 74 58 17 92
harmonizen@yahoo.fr
http://www.harmonizen.fr/ à la rubrique Contact

mardi 14 décembre 2010

Feng Shui à La Rochelle

« Une maison sous (bonne) influence

Vous vous sentez abattu ? Vous n’arrivez pas à dormir ou à vous mettre au travail ? Avez-vous tenté de réaménager votre intérieur ? Notre environnement a une influence positive ou négative sur notre bien-être. Le Feng Shui est l’art délicat d’harmoniser ses espaces de vie (maison, bureau …) de façon à en retirer le maximum de bienfaits. Sans révolutionner votre maison mais de manière personnalisée et douce, Carole Imbert vous aidera à harmoniser votre intérieur. Elle intervient aussi pour les entreprises, les collectivités, les lieux d’accueil …▪ »
Rens. 06 74 58 17 92 – http://www.harmonizen.fr/

Article paru dans "Le Journal de La Rochelle" – Décembre 2010

jeudi 9 décembre 2010

Pour ou contre la télévision dans la chambre Feng Shui ?


Que vous souhaitiez y dormir ou vous y aimer, votre chambre n'a pas pour vocation d'accueillir la télévision. Bien au contraire ... La télévision est chronovore. En un sièce, nous sommes passés de 9 à 7 heures de sommeil et les études montrent que la télévision en est grandement responsable. Autre problème : certaines personnes se servent de la télévision comme d'un somnifère et pensent que le petit écran leur est bénéfique car sans lui, point d'endormissement.


Une étude intéressante a été conduite à l’université d’Osaka, au Japon. Elle a porté sur 5 875 Japonais qui ont accepté de mesurer l’impact de la télévision et de l’ordinateur sur leur temps de sommeil. Et le résultat, on le connaît déjà : plus on consacre de temps à un écran, plus le sommeil en est affecté.Ce ne sont pas tant les heures de sommeil qui sont touchées que la qualité du repos. Et comme cette qualité ne peut être mesurée par une valeur quelconque, les Japonais ont donc décrit leur ressenti en fonction du nombre d’heures qu’ils passaient devant un écran. Ce qui change avec l’augmentation des heures, ce n’est pas réellement le nombre d’heures où l’on dort, mais la demande et l’efficacité.Globalement, les personnes interrogées ont clairement indiqué qu’une utilisation intensive de l’ordinateur, en particulier avec Internet, ou d'une télévision, diminuait la sensation de besoin de repos. Par ailleurs, les personnes se réveillant le matin après une soirée passée à naviguer par exemple avaient régulièrement l’impression d’avoir moins dormi que d’habitude, et en général, estimaient qu’elles avaient moins bien dormi.Un sommeil qui serait moins réparateur en fonction des heures passées assis devant un écran ? C’est la conclusion générale de cette étude, qui fournit quelques chiffres intéressants :
29 % des utilisateurs légers (moins d’une heure et demie) imputent leurs troubles du sommeil aux écrans
40 % des utilisateurs moyens (entre une heure et demie et trois heures) indiquent la même chose
54 % des utilisateurs lourds (plus de trois heures) indiquent la même chose
Globalement, 38 % des utilisateurs estiment qu’aller sur Internet tard le soir provoque des troubles du sommeil, contre 25 % lorsqu’il s’agit d’une télévision.On peut vérifier facilement que l’augmentation du temps passé devant un écran accroît véritablement la sensation de trouble du sommeil : ce dernier est repoussé et semble moins réparateur (l’efficacité réelle n’est pas prouvée, ce sont ici les sensations seules qui sont relevées). Concernant la différence entre l’ordinateur et la télévision, on peut estimer que la concentration peut jouer un rôle sur l’effet ressenti. (Source PC inpact)
De plus, la télévision émet des ondes électromagnétiques dont on mesure désormais l'impact considérable sur notre santé. Le plus loin de vous possible, débranchée totalement et pas seulement en veille au moment de dormir, entourée de quelques plantes vertes dépolluantes si vous ne pouvez vraiment pas vous en passer et si sa suppression dans le paysage doit générer un conflit à 7 sur l'échelle de non-retour au sein de votre couple !