mardi 2 décembre 2014

Un escalier résolument Feng Shui

Un dessous d'escalier comme celui de la photo ci-dessous crée un vide. Celui-ci regorge d'une énergie (le Sha) aux antipodes de celle qui est source de vie (le Chi) et qui crée bien-être et harmonie dans la pièce concernée. Pour savoir si vous possédez de tels espaces chez vous, dites-vous que le Chi circule comme l'eau. Que ferait de l'eau en circulation autour de cet escalier ? Elle passerait dessous et les murs lui faisant barrage, elle finirait par croupir.
Ainsi, le Chi, prisonnier sous l'escalier, devient une énergie "fin de vie", plus du tout régénératrice.













Comme sur les deux photos ci-dessous, en utilisant l'espace perdu sous l'escalier pour y installer un rangement sur-mesure, vous ferez d'une pierre deux coups. Vous pouvez choisir un mixte entre placards fermés et étagères ouvertes enrichies d'éclairage indirect, de jolis bibelots.













A vous de réfléchir à la solution qui correspond le plus à vos besoins de rangement !

lundi 24 novembre 2014

Où m'asseoir pour être zen



















Nous ne sommes pas tous aussi sensibles et perméables à notre environnement.
Pour ceux d'entre nous qui sentons une différence de bien-être en fonction des espaces dans lesquels nous nous situons et principalement, dans des périodes où nous nous sentons plus vulnérables, plus agités, voici une règle à observer qui découle d'un principe Feng Shui appelé les "5 animaux mythiques".
Pour vous asseoir pour des moments de détente, de méditation, de travail, préférez une assise confortable le plus loin possible d'une porte, d'un accès et faites face à la pièce, ne lui tournez pas le dos.
Sur la photo ci-contre, quelqu'un de fatigué, d'un peu perdu en s'asseyant sur ce fauteuil pour reprendre des forces ne se met dans les meilleures dispositions.
Il a la montée d'escalier dans le dos, ne voit pas qui arrive. Il conviendrait de retourner le canapé de 180 degrés et de l'écarter légèrement de la montée de l'escalier. Il ferait ainsi face aux arrivants et serait à l'écart du flux énergétique de la montée d'escalier. En totale sécurité.
En Feng Shui, pour illustrer où se situer dans l'espace, les "5 animaux mythiques" sont évoqués. L'un deux est la tortue. Pour sa carapace qui assure une sécurité. Dans l'espace, cette sécurité nous est apportée par le mur, le meuble sur lequel nous allons nous adosser.
Dans la position de la photo, il n'y a pas de "carapace de tortue". Si vous tournez le canapé et que vous le positionnez contre un mur, vous rétablissez la sécurité. Vous retrouvez la "carapace" !
C'est en grande partie pour cela qu'au restaurant, les hommes galants proposent à leurs compagnes de s'asseoir sur le canapé face à la salle et s'asseoient eux-mêmes ...dos au vide !

Photo www.marieclairemaison.com

lundi 17 novembre 2014

De l'équilibre nait l'harmonie : la bibliothèque Feng Shui

Lorsque la bibliothèque a pour fonction le réceptacle à bazars qu'on ne sait pas où poser et qu'on oublie de jeter (trombones, rouleau de scotch, vielle liste de courses, facturettes de carte bleue, tickets de métro usagés, vieilles photos jaunies aux cadres d'un autre temps, modes d'emploi du téléviseur, boites vides, légos ...), que les livres petits ou grands, bleus ou rouges se retrouvent fréquenter la même étagère, c'est le chaos.
Un magnifique nid à poussière modèle géant ! Après l'humidité traité récemment dans un article sur les salles de bain, voici un autre ennemi du Feng Shui et de l'énergie nourricière (le Chi) dans nos habitats : la poussière. Qui fait baisser le "taux vibratoire" de la maison et de ses habitants. Contribuant à faire chuter le bien-être dans sa maison, le moral aussi.
Hors, tout comme n'importe quel autre objet dans la maison, la bibliothèque vous renvoie un ressenti. Si l'ensemble manque d'harmonie, lorsque vos yeux s'y posent, vous "prenez" un peu de cette poussière, de ce chaos.
Reprenez donc en main vos bibliothèques. Au travail !
Pour commencer, tous les livres à l'intérieur sont-ils encore à votre goût ? Sont-ils encore en bon état ? Ne conservez dans les bibliothèques que les livres que vous aimez, en bon état. Donnez ou vendez ceux que vous ne lirez plus. Jetez ceux qui sont trop abîmés.
Triez ensuite les livres par hauteur, profondeur et mettez côte à côte des couleurs qui s'harmonisent.
Alternez verticalité et horizontalité. Ajoutez quelques beaux objets de décoration et si vous le pouvez de la lumière.
Vous obtiendrez un ensemble élégant, aéré, qu'il vous fera du bien de contempler.
Retrouvez-nous sur www.harmonizen.fr

lundi 10 novembre 2014

Un anti-dépresseur naturel : le changement d'air ... sans quitter la maison ...



















Point de salut dans des univers saturés, peu voire jamais aérés, ventilés.
Il est en effet prouvé scientifiquement que nos intérieurs sont souvent plus pollués que l'extérieur. Cela est dû notamment à présence quasi inéluctable de plusieurs polluants (COV : composants organiques volatiles) utilisés lors de la fabrication des meubles, des parquets, des tissus, des moquettes, des produits ménagers.
Une salle de bain ou une cuisine mal ventilées sont à elles seules source d'une énergie, d'une atmosphère peu propices à voir la vie en rose ...
Entrez dans l'une ou l'autre, fermez les yeux et respirez calmement. Que ressentez-vous ? Comment vous sentez-vous ?

Certes le froid à l'extérieur ne nous donne guère envie d'ouvrir les fenêtres et pourtant ...
S'il est fréquent d'entendre que laisser ses fenêtres ouvertes 10 minutes suffit pour renouveler l'air ambiant, personnellement, après avoir éteint les radiateurs, je renouvelle plusieurs fois par jour l'opération tant j'en ressens pendant et a posteriori les bien-être et les bénéfices.
Toutefois, le gain n'est évidemment pas le même lorsque vos fenêtres donnent sur le carrefour d'une grande ville ou sur un jardin à la campagne.
Une fois votre salle de bain, votre cuisine aérées, refaites le test. Entrez dans chacune de ces pièces, fermez les yeux. Que ressentez-vous ? Comment vous sentez-vous ?

Attention : la solution qui consisterait à camoufler les "mauvaises" odeurs d'humidité, de poussière, de cuisson par des sprays aux parfums de synthèse est nocive pour la santé. L'aération est la solution la plus saine, la plus efficace et elle est gratuite ...

Je vous invite à la lecture d'un article complet et clair sur la question, tiré du site Actu-Environnement.com

http://www.actu-environnement.com/ae/news/epurateur_air_interieur_8989.php4

mercredi 5 novembre 2014

Le sèche-serviettes en hiver : l'ami Feng Shui des salles de bain

On me demande souvent si le noir est Feng Shui, si faire ceci ou cela est Feng Shui, à propos de tout et pour n'importe quoi. En souriant, l'air de rien, mi-figue, mi-raisin ... Cet art Feng Shui intrigue, parfois fait peur (est-ce que ma maison pourrait vraiment m'être nocive ?). Parmi les choses à éviter absolument dans une maison, en voici une : l'humidité. Pour plusieurs raisons : en Feng Shui notamment, car la stagnation fait baisser la belle énergie nourricière de la maison (le Chi) qui va nous "tirer" vers le bas. Dans la salle de bain, pensez à ventiler bien sûr lorsque vous avez la chance d'avoir une fenêtre. A défaut, nettoyez régulièrement votre VMC et pensez au sèche-serviettes électrique.

lundi 22 septembre 2014

En automne, la maison nous réchauffe

Il suffit que les rayons du soleil soient moins généreux faisant chuter thermomètre et luminosité pour que nous revenions chercher à l'intérieur une douce chaleur.
Un des plaisirs de l'automne réside bien dans le retour à soi, à l'intérieur.
Le besoin d'hibernation totale n'est pas encore là ... mais la frénésie des dîners en terrasse laisse peu à peu la place au retour au calme : se lover dans son plaid préféré couleur d'automne, une tasse de thé aux épices à la main et regarder tomber les feuilles depuis son canapé.
Les couleurs ont leur propre énergie. On parle de taux vibratoire. Le bleu et le rouge ne racontent pas les mêmes histoires. Le bleu est une couleur froide, au taux vibratoire bas qui, en été, rafraichira l'atmosphère.
Tandis qu'en automne et en hiver, alors que nous manquons de chaleur, il est tout à fait pertinent de lui préférer les orangés, les rouges, les grenats, les pourpres, les rosés pour faire grimper la température. Il n'est pas nécessaire de repeindre les murs tous les six mois ... (bien urbain ce Feng Shui ! ).

Des touches de couleur dans vos objets de décoration, vos tissus d'ameublement font tout à fait l'affaire : plaids, housses de couette, tableaux, bougies, coussins, guirlandes de boules multicolores dans un récipient en verre transparent. Si les feuilles d'automne sont souvent très belles, veillez à ne pas trop en ramasser et à en parsemer votre intérieur. Elles sont mortes et parsèment cette énergie fin de vie chez vous.



















Dans la chambre à coucher des amoureux, ce devrait être toujours le printemps ou l'été : le bleu a tendance à éteindre le feu ... et la libido ... Alors pensez à introduire des couleurs chaudes. Très bel automne à vous !

lundi 25 août 2014

Cuisine : bonjour placards !

Même si j'admets que de beaux objets savamment disposés comme dans une vitrine dans la cuisine peuvent créer un ensemble charmant, il n'en va pas de même pour l'énergie ainsi générée.
Le Chi, l'énergie vitale qui baigne notre environnement et qui nous nourrit est freiné par tous les objets qu'il rencontre sur son passage.
Une fois capté, il stagne et devient de l'énergie "fin de vie". Une énergie peu souhaitable dans l'espace dédié à la confection de ce que nous allons ensuite manger et qui contribuera à notre propre énergie.

Il convient donc de ranger un maximum de choses dans des placards fermés.
Seuls les ustensiles servant plusieurs fois par jour restent à portée de main.

Prenez soin de ranger la collection de couteaux dans vos tiroirs. Au moins, s'ils restent en surface, veillez à ce que leurs pointes soient dirigées vers le bas. On comprend facilement pourquoi. Outre l'aspect tranchant qui impactera le Chi, l'aspect visuel est peu engageant ...



Pour avoir toujours une belle énergie dans vos cuisines, allégez vos plans de travail, pour plus facilement les nettoyer. Vérifiez les visuels : gorgés de promesses de vitalité !




lundi 18 août 2014

Habitation sans risque


Le site www.georisques.gouv.fr vous permet en rentrant directement l'adresse dans laquelle vous envisagez de faire construire ou à laquelle vous habitez de savoir si votre parcelle est en zone inondable, s'il y a un risque de glissement de terrain ou si un site pollué se trouve à proximité.

Merci au magazine Femme Actuelle du 18 août 2014 pour cette information particulièrement intéressante.

jeudi 27 mars 2014

Votre cuisine est-elle Feng Shui ?

Sur cette photo, la fraîcheur et les couleurs vitaminées dynamisent l'énergie.
Lorsque j'interviens en expertise Feng Shui pour révéler les intérieurs, c'est un de mes objectifs dans une cuisine : gorger d'une énergie propice à la santé (Chi) cette pièce d'une importance capitale pour toute la famille puisqu'elle concentre un tiers des énergies vitales de tout l'habitat (même si personne d'autre que vous n'y pénètre ... ils mangent ce que vous préparez ...).

En revanche, je vous déconseille l'accumulation sur les plans de travail.
L'énergie Chi, nourricière pour la santé, est bloquée et plus encore, elle stagne et devient de l'énergie fin de vie (Sha), stagnante que vous retrouverez dans vos préparations.

Quant aux couteaux, ils sont à leur place ... dans un tiroir ... ou dans un pot à ustensiles, pointes vers le bas.
Sans être très féru en Feng Shui, on peut facilement percevoir que sur la photo, les couteaux prêts à l'emploi (lequel ? ....) sont menaçants. Très peu rassurant.

Hors, la cuisine doit être un endroit chaleureux, fonctionnel, d'une hygiène irréprochable.
Ce n'est :
- Ni un laboratoire. Ne conservez sur les plans de travail que les choses dont vous vous servez plusieurs fois pas jour. Si vous buvez beaucoup de thé, n'allez pas après avoir lu cet article, remiser votre bouilloire au fond du placard. Par contre, les robots ménagers qui servent une fois par semaine peuvent y prendre place).
- Ni un show-room d'ustensiles de cuisine, ni le rayon "comestibles" d'un supermarché. Dans une cuisine, l'allié est le rangement. Efficace c'est à dire adapté à vos besoins. Cela se réfléchit. Je vous conseille de prévoir large au moment de l'achat de meubles de cuisine. Vous constaterez qu'ils se remplissent vite.
- Ni "the place to be" pour la litière du chat.
Je ne suis pas partisane des endroits dépourvus de vie, d'animation. Et il se trouve que j'aime infiniment les chats, mais leurs litières n'ont rien à faire dans l'espace où je travaille ma santé. Que diriez-vous d'installer vos toilettes dans votre salle à manger ?

Pour moi, une cuisine régénérante et Feng Shui requiert de la rigueur en termes d'ordre, d'espace clarifié et d'hygiène.

"De toutes les qualités du cuisinier, la plus indispensable est l'exactitude". Brillat-Savarin (tiré de  "La psychologie du goût").

Longue et belle vie à tous !