lundi 22 septembre 2014

En automne, la maison nous réchauffe

Il suffit que les rayons du soleil soient moins généreux faisant chuter thermomètre et luminosité pour que nous revenions chercher à l'intérieur une douce chaleur.
Un des plaisirs de l'automne réside bien dans le retour à soi, à l'intérieur.
Le besoin d'hibernation totale n'est pas encore là ... mais la frénésie des dîners en terrasse laisse peu à peu la place au retour au calme : se lover dans son plaid préféré couleur d'automne, une tasse de thé aux épices à la main et regarder tomber les feuilles depuis son canapé.
Les couleurs ont leur propre énergie. On parle de taux vibratoire. Le bleu et le rouge ne racontent pas les mêmes histoires. Le bleu est une couleur froide, au taux vibratoire bas qui, en été, rafraichira l'atmosphère.
Tandis qu'en automne et en hiver, alors que nous manquons de chaleur, il est tout à fait pertinent de lui préférer les orangés, les rouges, les grenats, les pourpres, les rosés pour faire grimper la température. Il n'est pas nécessaire de repeindre les murs tous les six mois ... (bien urbain ce Feng Shui ! ).

Des touches de couleur dans vos objets de décoration, vos tissus d'ameublement font tout à fait l'affaire : plaids, housses de couette, tableaux, bougies, coussins, guirlandes de boules multicolores dans un récipient en verre transparent. Si les feuilles d'automne sont souvent très belles, veillez à ne pas trop en ramasser et à en parsemer votre intérieur. Elles sont mortes et parsèment cette énergie fin de vie chez vous.



















Dans la chambre à coucher des amoureux, ce devrait être toujours le printemps ou l'été : le bleu a tendance à éteindre le feu ... et la libido ... Alors pensez à introduire des couleurs chaudes. Très bel automne à vous !