samedi 19 novembre 2016

27 astuces déco éco pour maison Feng Shui

 


Le Feng Shui c'est l'écologie de la maison : le lien à double sens d'interaction entre l'homme et son environnement. L'homme agit sur son environnement et l'environnement agit sur lui.

Toujours en quête de nouveautés, d'astuces pour enrichir les bonnes énergies dans la maison, je viens de découvrir un blog qui regorge de pépites. Je les valide toutes !

Pour que l'on se sente bien dans sa maison, un des piliers principaux est l'ordre. Si des objets trainent partout, l'énergie qui circule dans l'habitat et qui nous nourrit va stagner ... et nous avec elle puisque nous nous en nourrissons. Interaction de l'habitat sur l'homme. CQFD !

Alors prenez le temps de regarder l'article en pièce jointe et régalez-vous. Puis lancez-vous.

C'est facile à faire, bon marché, les matériaux sont sains. Ca fait fonctionner notre créativité. C'est rendre le côté utile à l'agréable à regarder, sans se prendre au sérieux.
En plus ça nourrit l'estime de soi ! On fonce !







samedi 5 novembre 2016

Du Feng Shui dans mes livres de cuisine !

 Sands Point
 
Qui aime le Feng Shui prend grand soin du Chi ! 
Le Chi, en français : énergie vitale, est la "substance" de vie dans l'atmosphère. C'est celle que je respire, que je ressens dans une maison. Qui fait que je m'y sens bien. Ou que j'ai envie d'en partir. Qui fait qu'il fait bon y vivre ou pas. Que je récolte dans ma vie à la juste hauteur de mes efforts.
Dans la cuisine, la qualité du Chi est en partie responsable du fait que je vais avoir envie de cuisiner. Ou pas ! De la qualité énergétique de ce que j'y cuisine.

Ce qu'il aime ce Chi, c'est voyager librement pour déposer sur son passage son taux vibratoire plein de bonne volonté : santé, prospérité, harmonie, équilibre.
Il circule selon les mêmes principes que l'eau. S'il rencontre des objets qui le piège, il stagne et devient énergie négative.

La cuisine renferme à elle seule un tiers de cette énergie vitale de toute la maison. Et si le Chi est entravé, ce que j'y prépare sera de faible qualité énergétique.

Le Feng Shui c'est la vie. Une maison Feng Shui n'est pas un sanctuaire. Elle vit comme toutes les autres maisons version plus équilibrée et vitaminée ... Si vous aimez vous retrouver en cuisine pour préparer de bons petits plats, à coup sûr, vos étagères regorgent de livres de cuisine ... 

Rassurez-vous, personne ne vous demande de les retirer. Cela n'aurait aucun sens. Et ne serait donc pas Feng Shui.
Les livres de cuisine et les magasines sont souvent riches en couleurs. Les photos de leurs jaquettes donnent envie de cuisiner. Alors profitons-en et faisons-leur une place. Mais de choix attention !

Voici trois règles à respecter :

1. Positionnez-les à l'écart de la zone de cuisson car vapeur + graisses forment une pellicule qui piège le Chi.

 
Les livres sont beaucoup trop proches de la plaque de cuisson


Ici les livres sont idéalement placés

2. Pensez à les épousseter ou les dégraisser régulièrement lorsque vous nettoyez vos plans de travail. Tout ce qui colle retient le Chi.

3. Triez régulièrement livres et revues pour conserver dans la cuisine uniquement ceux que vous utilisez souvent. Les autres rejoignent la bibliothèque d'une autre pièce.

Pourquoi un article entier sur les livres de cuisine sur un blog vous demandez-vous peut-être ?

La qualité de notre énergie dépend en grande partie de la qualité des aliments que nous mangeons et buvons, de la qualité de l'air que nous respirons, du taux vibratoire des couleurs, de la lumière que nous voyons. 

Hors, le fondement de tout cela est la qualité du Chi. 

Il est donc vital d'en prendre grand soin et ce, dans les moindres détails ...

Alors, à vos plumeaux ! Et bon appétit !



















mercredi 2 novembre 2016

L’entrée de ma maison, reflet de mon âme


L'entrée est la première pièce que je découvre en entrant dans un lieu de vie. Maison, appartement, commerce, cabinet, entreprise. C’est sa carte de visite. "On n’a pas deux fois la chance de faire une première bonne impression ».
Si l’entrée est encombrée, sombre, qu’elle sent le renfermé, que du courrier s’entasse, le charme est rompu.

 


















Pour le Feng Shui, les dommages sont encore plus profonds. L’énergie qui circule et qui nourrit une maison s’appelle Energie vitale, Chi (ou Qi, ou Prana). Cette énergie arrive par la porte d’entrée de l’extérieur et nourrit l'ensemble du lieu.
Sa qualité dépend de ce qu’il rencontrera sur son passage : poussière, désordre, manque de lumière, d’aération, de soin dégradent ce Chi.
Alfredo Eiguer, Psychanalyste de référence en matière d’induction entre la maison et l’âme, parle d’effet miroir. « La maison est le reflet de l’âme ».
Si je souhaite apporter plus de confort, d'harmonie, de bien-être dans ma vie, alors je dois m'intéresser à mon entrée qui porte à elle seule un tiers des énergies vitales de ma maison, cette même maison qui me nourrit.

Voici quelques conseils pour une entrée porteuse d’une énergie vitale souriante :

Je crée une entrée :
Si je n'ai pas vraiment d'entrée, j'en créé une avec des paravents de plantes, en utilisant des couleurs différentes pour l'entrée que pour la pièce à laquelle elle est rattachée, des sols différents.






























Je créé une délimitation visuelle à l'aide de bibliothèques proposant niches fermées et ouvertes. Des rangements/déco et séparation à la fois.



  
Je trie :
Je ne laisse que le nécessaire pour ne pas encombrer l'entrée et freiner le Chi. Uniquement ce qui est nécessaire pour cette saison à toute la famille.




















J'adapte le rangement :
Une grande armoire pour une famille. Quelques patères pour un couple ou une personne seule.

 


















Je le rends accessible :
Petits comme grands, réfractaires au rangement, tous doivent pouvoir facilement se déshabiller, se déchausser, ranger.



















Je mixte rangement et décoration :
Fonctionnel avec des espaces fermés, les placards, les étagères peuvent aussi permettre de placer de-ci de-là un peu de décoration.



















Je soigne la lumière : 
Elle est source de vie, dynamise le Chi. Elle m'est donc indispensable dans l'entrée aussi. 





 Belle inspiration à vous !


jeudi 27 octobre 2016

Dossier "Petits espaces bureau Feng Shui"

Un vrai casse-tête chinois que d'installer un bureau digne de ce nom dans une petite surface. Il doit être discret et fonctionnel à la fois.
Pouvoir accueillir dossiers, ordinateur, imprimante et offrir un plateau suffisamment large pour pouvoir s'étaler si besoin sans défigurer la déco du salon, de la chambre à coucher ou de l'entrée.

Je vous propose ici de faire rimer placard avec espoir, salon avec cloison, bureau avec pro et déco !



















Installez un bureau dans un placard, voilà une astuce qui devrait en séduire plus d'un ! Cette solution ne combine que des points positifs. En créant un bureau dans un placard à deux portes suffisamment grand on obtient un coin travail plutôt généreux en terme de taille, des étagères à proximité (juste au-dessus de celui-ci), un espace mural pour accrocher ses inspirations ou ses photos et surtout le meilleur pour la fin : un coin bureau à l'abri des regards, qui se cache dès qu'on a fini de travailler. Autrement dit : un aménagement plus que parfait !



















Délimitez les espaces à l'aide d'un tapis ou de murs peints avec des couleurs différentes

Dans une pièce spacieuse comme le salon (ou la chambre même si en Feng Shui mieux vaut conserver cette pièce qui porte 1/3 des énergies vitales de la maison pour l'unique repos), vous pouvez vous accorder quelques libertés quant à l'aménagement en divisant la pièce en plusieurs espaces dédiés. Ainsi, en plus d'installer un espace détente, vous pourrez réserver un coin au bureau en le délimitant simplement à l'aide d'un tapis sous celui-ci, plus ou moins large, selon la superficie dont vous disposez, et aussi selon l'espace que vous souhaitez lui consacrer.

Autre solution très visuelle pour démarquer le coin bureau du reste de l'ambiance : utilisez les murs en les recouvrant d'un beau papier peint ou d'une touche de peinture. Ce geste tout simple permettra de structurer l'espace. Enfin, si vous souhaitez travailler en paix à l'abri des regards, pensez à ajouter à votre coin bureau un paravent ou un meuble bibliothèque en guise de cloison.
Une cloison japonaise pour un style zen

Comme la cloison amovible, la cloison japonaise se fait tour à tour centrale ou discrète. Constituée la plupart du temps de panneaux coulissants fins et légers, elle module l’espace tout en jouant sur la transparence et les effets de lumière. Laissant passer la lumière, on l’adopte par exemple dans une grande chambre que l’on divise afin de créer un coin dressing. Pour coulisser, elle s’installe sur un rail, tantôt en hauteur, tantôt au sol. Le nombre de rail dépend du nombre de panneaux.
Sur le même principe, vous pouvez opter pour des stores intérieurs tels que les stores à bandes verticales qui offrent une démarcation sans murer l’espace. Ci-dessous un élégant panneau japonais de Leroy Merlin sépare l'entrée du salon.




















En Feng Shui, il est recommandé de différencier les espaces en fonction des occupations. On ne dort pas où l'on travaille, on ne mange pas où l'on dort. Lorsque les choses se mélangent dans l'espace, elles se mélangent aussi en nous créant confusion, épuisement et insatisfaction.

Une activité à la fois. Chaque activité réalisée dans son espace dédié. Rangement. Aération. Respirez et c'est gagné !

Vous pouvez retrouver dans Marie-Claire Maison d'autres photos sur ce thème.

www.harmonizen.fr

jeudi 6 octobre 2016

Le Feng Shui en amont d'un achat immobilier !

 
Vous souhaitez investir un nouveau nid ? Trouver votre cocon ? L'espace ressource dans lequel vous viendrez chercher du réconfort, de la chaleur ? Que ce soit un projet "single", familial ou professionnel, les lieux de vie nous élèvent ou nous épuisent. Vous en avez plus ou moins conscience et vous ressentez peut-être de fait la peur de vous tromper et vous hésitez à sauter le pas.

Oui, le Feng Shui peut être utiliser en amont d'un achat. Pour valider un coup de coeur, un bon feeling. C'est même vivement conseillé.
Car certains coups de coeur peuvent se révéler à la longue de véritables patinoires, des puits sans fond. Il est donc selon moi indispensable de passer au scanner l'ensemble du produit avant de s'emballer. Le Feng Shui a l'art de faire cela pour nous.
Si certains critères sont à déconseiller pour tout le monde (parmi eux, citons l'humidité, le manque de lumière naturelle, le bruit, certains vis-à-vis, le positionnement des pièces d'eau au centre, la cuisine dans des orientations ouest et nord-ouest,  les pièces d'eau dans des orientations nord-est ou sud),
d'autres critères sont relatifs.
Notamment l'orientation de 3 pièces qui portent chacune 1/3 de nos énergies vitales :
- l'entrée
- les chambres à coucher
- la cuisine
Nous venons au monde avec une carte d'identité énergétique. 4 orientations cardinales sur 8 sont bonnes pour nous. 4 seront donc à éviter. Surtout pour dormir et pour travailler. Vous connaitrez les vôtres en calculant votre chiffre Kua, à partir de votre date de naissance et du fait que vous soyez homme ou femme.
Vous êtes du groupe Ouest si votre chiffre est le 2, 6, 7 et 8.
Du groupe Est si votre chiffre est le 1, 3, 4 ou 9.
Les personnes du groupe Ouest ont comme orientations favorables le nord-est, le sud-ouest, l'ouest et le nord-ouest.
Les personnes du groupe Est : le nord, le sud, l'est et le sud-est.

Si vous êtes du groupe Est, la chambre à coucher devra se situer sur une orientation de votre groupe : nord, sud, est ou sud-est.
Il faut donc connaître les chiffres de sa famille et vérifier que chaque membre aura sa chambre bien orientée.
Ainsi une même maison peut être Feng Shui (dans le sens où il sera un vecteur de bien-être et de croissance, de prospérité pour vous) pour certaines personnes et pas pour d'autres.
Le Feng Shui est un art taoïste. Le Tao est la Voie de l'Equilibre. La Voie du Milieu. Autrefois réservé aux seuls Empereurs tant il asseyait celui qui l'utilisait savamment dans la prospérité et l'aidait à s'élever.
Mais c'est un véritable casse-tête chinois. Un travail ardu qui requiert des années d'étude avant de comprendre comment tout se met en place dans nos maisons. Les retombées sont à la hauteur des investissements. Le lieu de vie devient une ressource, un pilier de croissance et de développements individuels et collectifs.

Vous souhaitez me faire valider votre coup de coeur avant d'aller plus loin et de vous positionner ? Concrètement, comment cela se passe ?

A l'issu d'une première visite, vous me confiez le plan de la maison, quelques photos, vos dates de naissance. J'accompagne également mes clients pour une contre-visite lorsqu'ils le souhaitent.
L'étude permet de savoir si le bien remplit les conditions indispensables pour que vous puissiez vous y épanouir, garder la santé, une bonne énergie vitale. Que les enfants aient envie d'y apprendre, les parents de bien communiquer dans la sérénité et l'équilibre. Que tout le monde y dorme bien. Que l'espace où les repas sont partagés soit protégé des courants d'énergie trop instable ou trop puissante.

C'est en prenant en considération l'ensemble du produit, de vos besoins en termes d'énergie et en soupesant le tout que je serai à même de valider le bien comme étant pour vous Feng Shui ou non ! Si cette maison possède une qualité d'énergie bonne pour vous : nourricière, revitalisante. Capable de révéler vos potentiels.

Pour connaître nos tarifs, adressez-nous votre demande avec vos coordonnées via le formulaire de contact 

Bien harmonieusement

Carole Imbert
Experte Feng Shui - Harmonisatrice d'Intérieur
HarmoniZen l'Art de révéler vos intérieurs

mercredi 27 avril 2016

Déco printanière à faire soi-même et à petit budget
















La lumière revient ! Les envies remontent à la surface. De création, de renouveau.
A l'intérieur, on se réapproprie son univers pour lui redonner des couleurs, du peps, de l'harmonie et de la vie !
Voici de quoi vous faire plaisir en respectant votre budget ! Des projets simples comme la culture de petites fleurs dans une tasse à thé, l’installation d’une guirlande lumineuse et pour les plus aventureux, la création d’un mur à motifs colorés ou encore la réalisation d’œuvres d’art maison… De quoi donner un ton printanier à votre foyer !

Et au final, cerise sur le cupcake, de quoi vous redorer votre blason et voir votre estime de soi grimpée en flèche !

http://www.houzz.fr/ideabooks/65251153?utm_source=Houzz&utm_campaign=u2883&utm_medium=email&utm_content=gallery2

mercredi 6 avril 2016

Bienvenue à la cure de mieux-être Atalante HarmoniZen !


 











Le printemps est la période de l'année où le Yang se met à nouveau à monter, aussi bien dans la nature que dans les organismes.

En médecine chinoise, parente du Feng Shui, le printemps est la période idéale pour relancer l’activité du corps après l’hiver, ainsi que pour détoxifier les organes.

Une activité physique de base pendant cette saison est recommandée comme marcher d'un bon pas au bord de l'eau et se faire masser ensuite, ou s'auto-masser.

Le printemps est aussi la période la plus favorable pour apprendre à voir ou à "savoir regarder". En effet, au Printemps est rattachée la fonction Foie dont dépendent les yeux.

Le printemps est aussi une saison où l’on a l’intention de changer beaucoup de choses. C'est la période idéale pour entreprendre ou réaliser ce qui a été réfléchi pendant la période hivernale.

Une saison idéale pour une cure de mieux-être au bord de l'Atlantique.

Pour vous accompagner dans cette démarche, j'ai organisé une semaine de préparation à l'harmonie intérieure avec ma consoeur diététicienne du Relais Thalasso & Spa Wellness Julie Chatte Herbert.

Ainsi, du 18 au 22 avril 2016, pour les curistes et les clients du Relais Thalasso Ile de Ré et du Wellness Hôtel, j'aurai le plaisir d'animer une semaine autour de mes thèmes préférés :

- Les grands préceptes du Feng Shui : source d'harmonie et de bien-être
- Etre efficaces et Zen au travail grâce au Feng Shui
- Un sommeil réparateur grâce au Feng Shui
- Accueil de vos questions et mes réponses

Cet espace Wellness plein Sud au bord de l'Atlantique est un univers totalement congruant pour y faire auprès de moi l'apprentissage de ce Feng Shui que je nomme "écologie de l'intérieur".

Je vous y attends !

http://iledere.relaisthalasso.com/thalasso/sites/default/files/documents/brochure_cures_2016_re_semaines_thematiques.pdf
Meri au blog Médecine Chinoise Traditionnelle pour ses articles pertinents
http://www.medecinechinoise.org/documents.htm














Le printemps est la période de l'année où le Yang se met à nouveau à monter, aussi bien dans la nature que dans les organismes.

En médecine chinoise, parente du Feng Shui, le printemps est la période idéale pour relancer l’activité du corps après l’hiver, ainsi que pour détoxifier les organes.

Une activité physique de base pendant cette saison est recommandée comme marcher d'un bon pas au bord de l'eau et se faire masser ensuite, ou s'auto-masser.

Le printemps est aussi la période la plus favorable pour apprendre à voir ou à "savoir regarder". En effet, au Printemps est rattachée la fonction Foie dont dépendent les yeux.

Le printemps est aussi une saison où l’on a l’intention de changer beaucoup de choses. C'est la période idéale pour entreprendre ou réaliser ce qui a été réfléchi pendant la période hivernale.

Une saison idéale pour une cure de mieux-être au bord de l'Atlantique.

Pour vous accompagner dans cette démarche, j'ai organisé une semaine de préparation à l'harmonie intérieure avec ma consoeur diététicienne du Relais Thalasso & Spa Wellness Julie Chatte Herbert.

Ainsi, du 18 au 22 avril 2016, pour les curistes et les clients du Relais Thalasso Ile de Ré et du Wellness Hôtel, j'aurai le plaisir d'animer une semaine autour de mes thèmes préférés :

- Les grands préceptes du Feng Shui : source d'harmonie et de bien-être
- Etre efficaces et Zen au travail grâce au Feng Shui
- Un sommeil réparateur grâce au Feng Shui
- Accueil de vos questions et mes réponses

Cet espace Wellness plein Sud au bord de l'Atlantique est un univers totalement congruant pour y faire auprès de moi l'apprentissage de ce Feng Shui que je nomme "écologie de l'intérieur".

Je vous y attends !

http://iledere.relaisthalasso.com/thalasso/sites/default/files/documents/brochure_cures_2016_re_semaines_thematiques.pdf

Merci au blog Médecine Chinoise Traditionnelle pour ses pépites http://www.medecinechinoise.org/documents.htm

mardi 16 février 2016

Evaluez la qualité de l'air de votre maison !


 


C'est démontré depuis maintenant une dizaine d'années : l'air est plus pollué dans nos logements qu'à l'extérieur, même en ville. En cause, de nombreuses substances qui stagnent dans nos habitations trop souvent mal ventilées : les composés organiques volatils (COV) ou semi-volatils (COSV), parmi lesquels les aldéhydes (présents dans les colles, vernis, produits ménagers, bois agglomérés et contreplaqués) et les phtalates, mais aussi les particules fines (poussières, pollens, moisissures, fumées, etc.), le monoxyde de carbone, les allergènes d'animaux et d'insectes, les acariens, le benzène, etc.

Le bon geste pour améliorer la qualité de l'air intérieur ? Aérer ! Au moins 10 minutes par jour, préconise l'Observatoire de la qualité de l'air intérieur (OQAI). Mais cela ne suffit pas, en particulier lorsque la pollution est ciblée, et qu'elle a des conséquences sur la santé des occupants. On peut alors utiliser des matériaux dépolluants, de plus en plus courants dans la construction et l'aménagement intérieur.


Irritation des yeux, toux chroniques, démangeaisons de la peau, eczéma, éternuements, crises d'asthme... Si les symptômes s'aggravent après une nuit passée chez vous, la question de la qualité de l'air intérieur se pose.

A défaut de mesurer les valeurs réelles des concentrations de polluants dans l'air de votre logement, vous pouvez les évaluer.

Comment ça fonctionne ?

Un calculateur, développé par Leroy Merlin en partenariat avec le site Mes courses pour la planète, vous questionne sur vos habitudes et votre maison, pièce par pièce : votre cuisine est-elle humide ? Avez-vous fait poser un nouveau revêtement de sol dans le salon ? Avez-vous acheté un nouveau meuble dans la chambre des enfants ? Etc. Chaque pièce se voit attribuer une note sur 5, reflet du niveau de la qualité de l'air intérieur. L'interface vous distille également des conseils pour l'améliorer.
 
http://www.mescoursespourlaplanete.com/quiz-leroy-merlin/

Rendez-vous sur notre site internet http://www.relooking-fengshui.fr/

lundi 8 février 2016

Etes-vous Feng Shui ?


Retentissement sur la qualité des échanges ! "Ca tire à boulets rouges !"   

Pour changer d'atmosphère




Amoncellement : répercussion sur l'énergie ? Les énergies viciées de cuisine (vapeur + graisses) se déposent partout créant une énergie qui "tire vers le bas" et qui s'en ressentira dans les préparations culinaires puisque rien ne se crée
mais que tout se transforme

Couteaux : Ressenti ? Ils coupent le Chi et renvoient un message peu engageant
Du vide dans le dos ? Lit au centre de la chambre ? Sécurité ... pendant le sommeil, nous devons pouvoir nous sentir suffisamment en sécurité pour abandonner nos garde-fous. Cela ne pourra pas être le cas ici car l'inconscient reptilien va veiller au grain : et si quelqu'un m'arrivait dans la nuit sur le côté, dans le dos ?




Ressenti ? flèches de sha menaçantes + déséquilibre des formes : manque de rondeur dans les formes
Le Feng Shui c'est aussi l'équilibre dans les formes, les lignes. Tout ce qui pointe est agressif. Les luminaires bien sûr, mais aussi les angles de la table, ceux des cadres. La surface vitrée de la table, la grande hauteur sous plafond ... autant d'éléments qui font de cette salle à manger un espace où la conversation risque de tourner à l'agressivité, où l'écoute sera médiocre. Et si par bonheur, chacun arrive à faire des repas des moments conviviaux et agréables, ce sera à leurs "frais' : les convives auront pris sur eux ...


A suivre dans mes prochains articles, d'autres exemples d'ambiance pris deci-delà pour illustrer que tout ce qui est tendance dans les magasines n'est pas systématiquement à reproduire chez soi si l'on souhaite une qualité d'énergie propice au confort, à l'harmonie familiale, au sommeil, à l'équilibre, à son développement personnel et professionnel.





vendredi 5 février 2016

Feng Shui encadré !














L'harmonie née d'un tout qui n'est lui-même qu'une somme de détails.

Soignez les détails dans chaque pièce et vous atteindrez l'harmonie.

L'agencement des photos encadrées est fastidieux. Mais lorsqu'il est réussi, il apporte beaucoup à l'harmonie d'une pièce.

Dans une entrée dépouillée, une galerie de photos éclairée judicieusement suffit à faire naître une atmosphère raffinée sans être ampoulée. Au contact : bien-être assuré.

Tout ce qu'aime le Feng Shui ...

Rappelons-nous en effet que le Chi de l'entrée porte un tiers des énergies vitales de toute la maison.
 
Vous pouvez reprendre cette idée dans toutes les pièces.
Dans des couloirs pour les animer, les rendre moins tristes.
Dans des escaliers pour leur donner du rythme.
Dans les bureaux notamment au sud dans le secteur de la réputation d'un cabinet : posez vos diplômes.
Ou encore des chambres à coucher. Dans la chambre des parents, évitez de mettre les photos de famille : vos parents, vos enfants pour conserver l'intimité du couple. Préférez des photos nourrissant l'amour conjugal. Faites preuve d'imagination.


Pour vous y essayer, je vous ai trouvé sur la toile, dans la galerie de photos dont je raffole : Pinterest, quelques assemblages intéressants.

https://fr.pinterest.com/pin/575897871079526262/

HarmoniZen
L'Art de révéler votre intérieur
http://www.relooking-fengshui.fr/

vendredi 22 janvier 2016

Les espaces décloisonnés : Feng Shui ou pas ?



 

















La baignoire dans la chambre à coucher, le four dans le salon, les enfants qui font leurs devoirs sur la table de cuisine pendant que les adultes préparent le diner en regardant la télé qui hurle à tue-tête pour couvrir le bruit de la cocote-minute où cuisent les brocolis.
Somme toute, la vie ordinaire d’une famille vivant dans une maison aux espaces décloisonnés.

Les espaces ouverts, ou pièces en open space, ont gagné en popularité au cours des dernières années.

Pourquoi cette tendance est-elle tellement en vogue  et est-elle Feng Shui ?

Interrogé sur la question, un partisan de l’open space répond :

Ce qui séduit dans les espaces ouverts c’est de vivre dans une maison où règne un esprit de partage et de complicité. Un espace ouvert permet principalement aux occupants d’évoluer dans un environnement propice aux échanges. »

Le partage, l’échange, la complicité oui sont primordiaux pour faire d’un être humain une personne équilibrée puisque nous sommes des êtres sociaux nourris par ces échanges.

Mais pour que ces échanges soient pleinement enrichissants et de qualité, ne devons-nous pas y être totalement présents ? Non seulement présents dans la pièce mais totalement et uniquement présents par la pensée aux amis qui nous parlent, à nos enfants qui nous demandent de l’aide pendant les devoirs, à mon conjoint qui tout en cuisinant évoque une tension au travail qu’il a mal vécue … alors que je suis tout près de lui dans la pièce mais « dans mon bureau » , fatiguée par ma journée et tentant vainement de boucler un dossier pour commencer ma soirée en famille.

Nous sommes en capacité de faire toutes ces choses en même temps. L’épuisement n’est pas loin …

Ces ouvertures qui partent « d’un bon sentiment » rendent ma foi bien difficilement conciliable une vie inscrite dans le « ici et maintenant », gage de sérénité et de plénitude, qui nous garantit de vivre PLEINEMENT une chose à la fois et ressentir la joie, une pleine satisfaction.

Le partage oui mais uniquement quand j’y suis disposée c’est-à-dire totalement en capacité d’émettre et de recevoir sur le sujet partagé.

Dans une maison plus cloisonnée, je prépare mon dîner avant que mes invités arrivent et lorsqu’ils sont là, les odeurs de cuisine restent dans la cuisine et les casseroles sales aussi.
Je suis ravie d’avoir préparé tous ces petits plats pour eux toute l’après-midi.
Mes invités arrivent. Je vais me régaler pleinement d’eux, être totalement attentive à eux et au contenu des casseroles … 
 Je vais échanger avec eux sans avoir à me concentrer en même temps sur une règle de 3 pour doser les ingrédients de ma pâte à crêpes.

Le Feng Shui est l’écologie de la maison. Le terme écologie vient du grec oikos (maison, habitat) et logos (discours) : c'est la science de la maison, de l'habitat. Des intéractions entre l’homme et son milieu naturel.
C’est une science taoïste, appelé acupuncture de la maison qui visent l’harmonie et l’équilibre. Chaque chose a sa place - chaque chose à sa place. En Feng Shui, à chaque activité, on attribue une ambiance et on la traite dans son agencement, ses couleurs, ses matières pour ce que l’on a à y faire.

Nous savons faire plusieurs choses en même temps. Dans la course au temps, c'est même conseillé. Mais connaissez-vous cet adage ? Quand tu es pressé, prends tout ton temps ! Je rajouterai "mets y toute ta conscience".

Je m’interroge sur la fatigue à termes engendrée par un tel mode de vie. Et au final, sur la qualité des échanges que nous créons avec nos amis, nos familles.

Partages, échanges facilités, plus nombreux, plus rapides sûrement mais en termes de qualité, qu’en est-il vraiment au final ? Ne vaudrait-il pas mieux des échanges moins quantitatifs mais plus qualitatifs ?

Et lorsque l’on parvient à concilier les deux (la règle de trois pour la pâte à crêpes et retenir la date de la future opération chirurgicale de mon amie présente face à moi dans le salon), demandons-nous au prix de quel niveau de concentration on y est parvenu ? Ne peut-on pas craindre l’épuisement, comme une sorte de burn-out ?

Le Feng Shui c’est l’harmonie, l’équilibre, le fameux Tao : la voie du Milieu.
Pour vivre en harmonie avec et grâce à notre environnement, le Feng Shui nous encourage à vivre chaque pièce à 100 % de ce qu’elle a à nous offrir en ce qu’elle porte de singulier en termes d’énergie.
La cuisine : l’espace santé. Tout est pensé à l’intérieur pour créer une atmosphère où chaque préparation sera bénéfique pour notre énergie. Je suis concentrée sur ce que je fais, porte fermée.
Le salon : l’espace convivialité et partage et l’espace salle-à-manger, j’accueille la présence des invités autour de la table et dans une ambiance aux couleurs feutrées, je déguste chaque bouchée, chaque gorgée.

Néanmoins, on peut toujours trouver un terrain d’entente. Des solutions intéressantes pour avoir la possibilité d’ouvrir ou de fermer les espaces à volonté.Comme sur la photo en haut de l'article. Lorsque je fais du bruit ou que je cuisine des brocolis, je ferme la porte. Lorsque j'y suis pour des choses non bruyantes ni odorantes et que je veux échanger avec une personne dans le salon, je peux laisser la porte ouverte.

Je vous souhaite le meilleur !