mardi 16 février 2016

Evaluez la qualité de l'air de votre maison !


 


C'est démontré depuis maintenant une dizaine d'années : l'air est plus pollué dans nos logements qu'à l'extérieur, même en ville. En cause, de nombreuses substances qui stagnent dans nos habitations trop souvent mal ventilées : les composés organiques volatils (COV) ou semi-volatils (COSV), parmi lesquels les aldéhydes (présents dans les colles, vernis, produits ménagers, bois agglomérés et contreplaqués) et les phtalates, mais aussi les particules fines (poussières, pollens, moisissures, fumées, etc.), le monoxyde de carbone, les allergènes d'animaux et d'insectes, les acariens, le benzène, etc.

Le bon geste pour améliorer la qualité de l'air intérieur ? Aérer ! Au moins 10 minutes par jour, préconise l'Observatoire de la qualité de l'air intérieur (OQAI). Mais cela ne suffit pas, en particulier lorsque la pollution est ciblée, et qu'elle a des conséquences sur la santé des occupants. On peut alors utiliser des matériaux dépolluants, de plus en plus courants dans la construction et l'aménagement intérieur.


Irritation des yeux, toux chroniques, démangeaisons de la peau, eczéma, éternuements, crises d'asthme... Si les symptômes s'aggravent après une nuit passée chez vous, la question de la qualité de l'air intérieur se pose.

A défaut de mesurer les valeurs réelles des concentrations de polluants dans l'air de votre logement, vous pouvez les évaluer.

Comment ça fonctionne ?

Un calculateur, développé par Leroy Merlin en partenariat avec le site Mes courses pour la planète, vous questionne sur vos habitudes et votre maison, pièce par pièce : votre cuisine est-elle humide ? Avez-vous fait poser un nouveau revêtement de sol dans le salon ? Avez-vous acheté un nouveau meuble dans la chambre des enfants ? Etc. Chaque pièce se voit attribuer une note sur 5, reflet du niveau de la qualité de l'air intérieur. L'interface vous distille également des conseils pour l'améliorer.
 
http://www.mescoursespourlaplanete.com/quiz-leroy-merlin/

Rendez-vous sur notre site internet http://www.relooking-fengshui.fr/

lundi 8 février 2016

Etes-vous Feng Shui ?


Retentissement sur la qualité des échanges ! "Ca tire à boulets rouges !"   

Pour changer d'atmosphère




Amoncellement : répercussion sur l'énergie ? Les énergies viciées de cuisine (vapeur + graisses) se déposent partout créant une énergie qui "tire vers le bas" et qui s'en ressentira dans les préparations culinaires puisque rien ne se crée
mais que tout se transforme

Couteaux : Ressenti ? Ils coupent le Chi et renvoient un message peu engageant
Du vide dans le dos ? Lit au centre de la chambre ? Sécurité ... pendant le sommeil, nous devons pouvoir nous sentir suffisamment en sécurité pour abandonner nos garde-fous. Cela ne pourra pas être le cas ici car l'inconscient reptilien va veiller au grain : et si quelqu'un m'arrivait dans la nuit sur le côté, dans le dos ?




Ressenti ? flèches de sha menaçantes + déséquilibre des formes : manque de rondeur dans les formes
Le Feng Shui c'est aussi l'équilibre dans les formes, les lignes. Tout ce qui pointe est agressif. Les luminaires bien sûr, mais aussi les angles de la table, ceux des cadres. La surface vitrée de la table, la grande hauteur sous plafond ... autant d'éléments qui font de cette salle à manger un espace où la conversation risque de tourner à l'agressivité, où l'écoute sera médiocre. Et si par bonheur, chacun arrive à faire des repas des moments conviviaux et agréables, ce sera à leurs "frais' : les convives auront pris sur eux ...


A suivre dans mes prochains articles, d'autres exemples d'ambiance pris deci-delà pour illustrer que tout ce qui est tendance dans les magasines n'est pas systématiquement à reproduire chez soi si l'on souhaite une qualité d'énergie propice au confort, à l'harmonie familiale, au sommeil, à l'équilibre, à son développement personnel et professionnel.





vendredi 5 février 2016

Feng Shui encadré !














L'harmonie née d'un tout qui n'est lui-même qu'une somme de détails.

Soignez les détails dans chaque pièce et vous atteindrez l'harmonie.

L'agencement des photos encadrées est fastidieux. Mais lorsqu'il est réussi, il apporte beaucoup à l'harmonie d'une pièce.

Dans une entrée dépouillée, une galerie de photos éclairée judicieusement suffit à faire naître une atmosphère raffinée sans être ampoulée. Au contact : bien-être assuré.

Tout ce qu'aime le Feng Shui ...

Rappelons-nous en effet que le Chi de l'entrée porte un tiers des énergies vitales de toute la maison.
 
Vous pouvez reprendre cette idée dans toutes les pièces.
Dans des couloirs pour les animer, les rendre moins tristes.
Dans des escaliers pour leur donner du rythme.
Dans les bureaux notamment au sud dans le secteur de la réputation d'un cabinet : posez vos diplômes.
Ou encore des chambres à coucher. Dans la chambre des parents, évitez de mettre les photos de famille : vos parents, vos enfants pour conserver l'intimité du couple. Préférez des photos nourrissant l'amour conjugal. Faites preuve d'imagination.


Pour vous y essayer, je vous ai trouvé sur la toile, dans la galerie de photos dont je raffole : Pinterest, quelques assemblages intéressants.

https://fr.pinterest.com/pin/575897871079526262/

HarmoniZen
L'Art de révéler votre intérieur
http://www.relooking-fengshui.fr/